20 conseils pour préparer efficacement Noël – Partie 1

22 novembre 2020

1. Donner du sens

Au préalable pour préparer efficacement Noël, réfléchissez au sens que cela revêt pour vous. Que signifie pour vous la fête de Noël ? Une fête de famille ? une fête religieuse ? un renouveau spirituel ? Ou bien alors un moment de lâcher-prise sur des pulsions d’achats ? une fête commerciale ? une replongée en enfance ? une parenthèse enchantée dans un quotidien agité ?

Réfléchissez au(x) sens profond(s) que revêt pour vous cette fête afin de vous préparer pleinement et efficacement à Noël. Examinez les ressorts habituels de vos préparatifs: êtes-vous êtes en accord avec ce que vous mettez habituellement en place? avec la manière dont vous le faites? Par exemple, suis-je en accord avec l’idée consumériste que le bonheur de mes enfants passera par la surenchère de cadeaux ? Pourquoi ne testerais-je pas des cadeaux de seconde main ou artisanaux cette année ? Quelle valeur morale, familiale ou spirituelle voudrais-je approfondir à cette occasion ?

2. Anticiper: le secret pour préparer efficacement

C’est LA clef pour ne pas se retrouver acculé à bâcler les préparatifs des fêtes de fin d’année. L’anticipation évite le stress. Pour préparer efficacement Noël, mieux vaut s’y prendre à l’avance et anticiper les différents points importants de cette fête. Nous détaillerons ces points principaux dans la suite de cet article.

3. Qui, où, quand et comment

Fêtez-vous avec votre famille au sens élargi? ou bien encore avec des amis?  Concertez-vous assez à l’avance avec vos proches afin de coordonner les plannings ; décidez ensemble le lieu et avec qui vous vivrez les festivités de fin d’année. Réfléchissez aussi aux différents point d’organisation pratique: partagez-vous les préparatifs du repas/les frais ? Qui rapporte quoi ? Comment s’organise-t-on ?

Pour préparer efficacement Noël et les repas de fête, l’organisation est de mise : vous éviterez ainsi de vous retrouver dépassé(e).

4. Budgétiser

Pour préparer efficacement Noël sans vous ruiner ni tomber dans un consumérisme effréné, budgétisez. Pensez et budgétisez vos dépenses de Noël avant tout achat. Vous pouvez diviser votre budget de Noël en plusieurs catégories : les achats décoratifs (couronne, sapin, décorations diverses), les achats liés aux repas de fête, budget cadeaux, budget cartes de vœux, timbres, colis… Je vous conseille de budgétiser vos achats chaque année; en effet, votre situation financière et personnelle peut évoluer, et donc le budget alloué aux frais de Noël également.

5. Dresser une liste des objets relatifs à Noël (déco, vaisselle, papier cadeau…)

Chaque année, nous sommes tentés par une multitude d’objets saisonniers : objets décoratifs, nappes, vaisselle, guirlandes lumineuses, crèche, sapin, matériel décoratif à pâtisserie, etc. Pour ne pas se laisser tenter par des achats superflus, inutiles, en doublons ou dispendieux, dressez une liste de tout ce que vous possédez: décorations, vaisselle et autres objets relatifs à la période de Noël.

Chaque année, vous pourrez consulter cette liste avant tout achat. Vous pourrez également la modifier en y ajoutant ce que vous aurez acheté d’une année à l’autre. Vous aurez ainsi une vue globale sur toutes vos possessions; bien souvent, vous verrez que vous avez bien plus de décorations que vous ne le pensiez! En tous les cas, cela permet résolument de faire des achats plus pertinents et plus raisonnés.

6. Échelonner les dépenses et anticiper les cadeaux

Comment éviter les achats de dernière minute, dans la précipitation, le dépassement du budget et le manque de pertinence ? Échelonnez vos dépenses sur plusieurs mois de l’année. Vous pouvez envisager une « cagnotte de Noël » qui se remplira au fur et à mesure de vos économies mensuelles. Vous pouvez aussi acheter vos cadeaux tout au long de l’année, à mesure que vos trouvailles vous paraissent pertinentes. On peut tomber sur une bonne affaire ou le cadeau tant rêvé par un de nos proches au cours d’une vente privée, un vide-grenier ou une découverte fortuite. En échelonnant vos dépenses, vous prenez ainsi le temps de trouver le cadeau le plus adapté au futur destinataire, et vous évitez une grosse dépense annuelle.

7. Le repérage malin du Père Noël

Pour les enfants- comme pour bien des adultes !-  mieux vaut quelquefois jouer la sécurité et l’effet « wahou ! » lorsque l’on part en quête du « cadeau -parfait-qui-ne-sera-pas-revendu-en ligne ». On peut alors s’enquérir à l’avance de ce qui pourrait faire vraiment plaisir à autrui, et dresser la liste des cadeaux à prévoir. Lister les cadeaux que vous souhaitez offrir vous permet de budgétiser efficacement et de façon la plus réaliste possible votre enveloppe destinée aux cadeaux de Noël.

Concernant les enfants, que l’on joue ou non la mise en scène autour du Père Noël, s’assurer du cadeau qui fera briller les yeux de nos petits mouflets est toujours une initiative pertinente et prometteuse de satisfactions. Renseignez-vous aussi auprès des parents de vos filleuls/filleules, neveux/nièces : outre les envies, il y a peut-être aussi des besoins spécifiques (vêtements et chaussures notamment).

8. Préparer la couronne de l’Avent

Très ancrée notamment dans la tradition du Noël alsacien, la couronne de l’Avent a un rôle autant spirituel que décoratif. Les 4 bougies qui  principalement la composent  symbolisent les quatre dimanches avant Noël et l’attente spirituelle qui précède l’« Avènement ».  Elles sont allumées une à une, un dimanche après l’autre. On trouve de multiples versions de cette couronne : dans les couleurs traditionnelles or et rouge ou encore dans des coloris variés, natures ou clinquantes, on en trouve de tous les styles et à tous les prix.

Vous les repérerez un peu partout chez les fleuristes ou encore dans certaines grandes surfaces ; il est également facile de les réaliser soi-même, ou bien s’en procurer auprès de certaines paroisses qui en proposent pour subvenir aux frais d’entretien de leurs églises. En tous les cas, elles seront du plus bel effet en centre de table ou bien encore (pour une version sans bougies) accrochées sur la porte d’entrée de la maison.

9. Préparer efficacement ses cartes de vœux matérielles et virtuelles

Pour ceux qui, comme moi, sont de la vieille école et sont attachés à la traditionnelle carte de vœux, pensez à les acheter avant décembre, car après la St-Nicolas, cela devient difficile d’en trouver et le choix se fait vraiment maigre. Définissez à l’avance, en parcourant votre répertoire, à qui vous allez écrire et prévoyez des temps définis pour votre prose et pour les envoyer ; car oui, cela prend du temps, surtout si vous avez aussi plusieurs dizaines de cartes à écrire ! N’oubliez pas de budgétiser également vos cartes et les timbres, car cela peut vite constituer une certaine somme si vous avez la fibre littéraire !

Vous pouvez également envoyer vos vœux par mails ou encore par le biais de cartes virtuelles ; des sites spécialisés sont conçus à cet effet, comme par exemple Dromadaire, qui vous propose un panel de cartes dématérialisées pour toutes les occasions.

Fixez-vous une date limite pour envoyer vos vœux afin de pouvoir vous consacrer au reste de vos préparatifs.

10. Les colis: préparer efficacement ses envois de Noël.

Cette année, en raison de la crise sanitaire, il y en aura peut-être plus qu’habituellement ;  pour préparer efficacement vos colis de Noël, je vous conseille d’anticiper au maximum  afin d’éviter l’engorgement postal mais aussi dans le but que vos colis puissent arriver en temps voulu. Renseignez-vous à l’avance sur les tarifs et délais de transport, surtout si vous envoyez vos colis à l’international. La Poste met en place cette année des mesures exceptionnelles, et certains colis peuvent même être envoyés de chez soi.

Vous trouverez ici la deuxième partie de cet article.

Emmanuelle Blind

Accompagnatrice en rangement

Ancienne enseignante, passionnée de rangement et d’organisation, je me suis formée auprès d’Elodie WERY au Home Organising en 2019.

Certificat en poche, et après une période de stage, j’ai adhéré à la Fédération Francophone des Professionnels de l’Organisation (FFPO) pour continuer d’enrichir ma formation.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments